aloe vera et aloe arborescens

Les différents Aloes

On confond souvent les aloes et les agaves. Bien que très proches, les aloes et les agaves appartiennent à deux familles botaniques bien différentes, les Asphodélacées (famille séparée depuis peu de temps des Liliacées) et les Agavacées. Pour les reconnaitre, il suffit d’observer leurs fleurs ; les rosettes des aloes peuvent fleurir chaque année tandis que la floraison d'une rosette d'agave, qui survient au bout de quelques années marque la fin de sa vie. Chez les agaves, la hampe florale centrale est produite par le bourgeon terminal, donc au beau milieu de la plante. Chez les aloes, les bourgeons floraux apparaissent entre les feuilles. Parmi les plus de 350 sortes d’aloe, les trois variétés plus connues sont médicinales : aloe vera, aloe arborescens et aloe férox

Lire l'article »

Le Père Zago : l’histoire d’une vie, d’une découverte et d’une recette

« Tout le monde a le droit de vivre une vie digne et saine ». Soulager la souffrance et réduire les inégalités face à la maladie, telles sont les valeurs qui motivent le Père Zago dans sa croisade contre le cancer.  Le Père Zago ne prétend pas être l’inventeur de sa recette. Mais, il se veut être un promoteur engagé des bienfaits de l’aloe arborescens, qu’il découvrit durant une discussion avec ses homologues. Il apprit ainsi du Père Reckriegel que l’on pouvait soigner le cancer autrement, et qu’il s’agissait d’une pratique courante dans les banlieues brésiliennes.

Lire l'article »

père romano zago
livre romano de romano zago

Du cancer on peut guérir : l’espoir du père Zago

La plante qui apparaît sur la couverture de ce petit livre, œuvre du père franciscain Romano Zago, est l’Aloè Arborescens. Une plante répandue aux quatre coins du monde et pourtant méconnue. Ce livre s’inscrit dans ce qui est devenu la mission de la vie du père Zago : faire connaître cette plante, exposer au monde ses multiples vertus. Pour cela, le religieux a multiplié au cours des trente dernières années les conférences sur tous les continents. Il est intervenu sur de nombreux plateaux de télévision de son Brésil natal. Et il a écrit. Ce livre donc, Du cancer on peut guérir, qui représente la somme de ses recherches, de toutes ces années consacrées à l’étude de l’Aloè. Un autre livre suivra, L’Aloe n’est pas un médicament… et pourtant il guérit ! consacré lui aussi à la plante miracle.

Lire l'article »