Posez vos questions par courriel

Le Père Zago : l’histoire d’une vie, d’une découverte et d’une recette…

« Tout le monde a le droit de vivre une vie digne et saine ». Soulager la souffrance et réduire les inégalités face à la maladie, telles sont les valeurs qui motivent le Père Zago dans sa croisade contre le cancer. Prêtre Franciscain (OFM), le Père Romano Zago est né en 1932 à Lajeado, au Brésil. S’il est connu pour ses œuvres et son engagement concernant l’usage de l’aloe arborescens, rien dans son parcours ne laissait présager une telle destinée. Ordonné prêtre en 1958 à la suite d’études en philosophie et en théologie, il fit des études littéraires à l’issue desquelles il fut diplômé en littérature et en langues étrangères en 1971.

Le Père Zago ne prétend pas être l’inventeur de sa recette. Mais, il se veut être un promoteur engagé des bienfaits de l’aloe arborescens, qu’il découvrit durant une discussion avec ses homologues. Il apprit ainsi du Père Reckriegel que l’on pouvait soigner le cancer autrement, et qu’il s’agissait d’une pratique courante dans les banlieues brésiliennes.

Premier essai et première réussite

500g de miel d’abeille pur, 2 ou 3 feuilles d’aloe arborescens, 3 à 4 cuillérées d’eau-de-vie, le tout mixé – prendre une cuillérée à soupe 3 fois par jour avant les repas. La simplicité de cette formule a beaucoup surpris le Père Zago. Quelques temps après, il eût l’occasion de l’appliquer pour la première fois sur l’un de ces paroissiens, Jean Marriani. Ce dernier était atteint d’un cancer. Le Père Zago s’attacha à convaincre la famille du patient à utiliser sa recette. Après huit jours de traitement, la protubérance que le patient présentait au bas du ventre avait disparu. Jean Marriani reprit progressivement ses forces.

Pourvoir à la dignité humaine…

Le cas de ce paroissien est un cas parmi d’autres. Car le Père Zago poursuivit ses efforts pour divulguer cette formule. Il le fit notamment à travers ses deux ouvrages sur l’aloe arborescens et des conférences à travers le monde. Pour lui, cette recette représente une des réponses possibles à l’impuissance que peuvent éprouver un patient face au cancer. Il a été lui-même témoin de l’agonie de son père atteint d’un cancer des poumons. Cette cure s’est révélée, suivant son expérience, un complément aux interventions et aux traitements lourds qui peuvent affecter significativement la qualité de vie du patient. En effet en aucun cas le père Zago ne prétend remplacer les traitements de la médecine officielle. Bien au contraire, pour lui tous les traitements actuellement utilisés sont bon à prendre dans la lutte contre le cancer.

Mais elle est aussi une réponse à l’impuissance matérielle, sachant qu’à l’heure actuelle, 70% de la population mondiale n’a pas accès aux soins médicaux classiques faute d’argent. Dans la plupart des pays du sud, cette cure est à la portée de toutes les bourses car l’aloe arborescens y pousse à l’état sauvage. La phytothérapie y représente la seule alternative possible. Aujourd’hui le Père Zago poursuit son œuvre en donnant deux à trois conférences par semaine et en s’occupant de sa fondation dédiée à l’aide aux les cancéreux démunis.

blog terre et cosmos

Articles récents

Découvrez à travers nos articles de blog les différents conseils, astuces et autres informations pratiques pour vous aider dans vos recherches. Une des manières pour nous de vous accompagner pour cultiver votre bien-être et répondre à certaines de vos questions.  

Voir les autres articles

aloe arborescens
Trois types d'aloes aux vertus différentes

On confond souvent les aloes et les agaves. Bien que très proches, les aloes et les agaves appartiennent à deux familles botaniques bien différentes, les Asphodélacées (famille séparée depuis peu de temps des Liliacées) et les Agavacées. Pour les reconnaitre, il suffit d’observer leurs fleurs ; les rosettes des aloes peuvent fleurir chaque année tandis que la floraison d'une rosette d'agave, qui survient au bout de quelques années marque la fin de sa vie. Chez les agaves, la hampe florale centrale est produite par le bourgeon terminal, donc au beau milieu de la plante. Chez les aloes, les bourgeons floraux apparaissent entre les feuilles. Parmi les plus de 350 sortes d’aloe, les trois variétés plus connues sont médicinales : aloe vera, aloe arborescens et aloe férox

Lire l'article

Bootstrap Thumbnail Third

Du cancer on peut guérir : l’espoir du père Zago

La plante qui apparaît sur la couverture de ce petit livre, œuvre du père franciscain Romano Zago, est l’Aloè Arborescens. Une plante répandue aux quatre coins du monde et pourtant méconnue. Ce livre s’inscrit dans ce qui est devenu la mission de la vie du père Zago : faire connaître cette plante, exposer au monde ses multiples vertus. Pour cela, le religieux a multiplié au cours des trente dernières années les conférences sur tous les continents. Il est intervenu sur de nombreux plateaux de télévision de son Brésil natal. Et il a écrit. Ce livre donc, Du cancer on peut guérir, qui représente la somme de ses recherches, de toutes ces années consacrées à l’étude de l’Aloè. Un autre livre suivra, L’Aloe n’est pas un médicament… et pourtant il guérit ! consacré lui aussi à la plante miracle.

Lire l'article